Oculus Santa Cruz
  • Auteur :Eyes on Web
  • Commentaires :0

La VR : à l’aube d’une révolution

On a tous déjà entendu le terme Réalité Virtuelle ou même son abréviation VR, même si ce terme est encore un peu vague pour pas mal d’entre nous. De nombreuses entreprises en ont fait leur cheval de bataille ces derniers temps, des constructeurs de téléphones aux compagnies de jeux-vidéos, en passant par Facebook. Vous aussi, vous vous demandez comment ça marche ? Pas de panique, on va tout vous expliquer !

HTC VIVE VR

La Réalité Virtuelle, késako ?

La réalité virtuelle, c’est l’ensemble des technologies qui permettent de plonger l’utilisateur dans un monde virtuel et lui donnent la possibilité d’interagir. Par l’intermédiaire d’un casque, il est possible de l’explorer grâce à la fonction gyroscope qui permet une vision à 360°.


Comment ça marche ?

La première forme de réalité virtuelle grand public est arrivée sous forme de casque en carton pliable dans lequel il fallait insérer son smartphone : le Google Cardboard. Pour pouvoir l’utiliser, il fallait télécharger des applications destinées à la réalité virtuelle disponibles sur les différents stores mobiles.

Dans un premier temps, le téléphone diffuse des images (films, documentaires, créations 3D, jeux…) en écran scindé. À l’intérieur des casques, on trouve deux lentilles. Lors de l’utilisation, elles permettent aux yeux de reconstituer les deux parties de l’écran en une seule et même image en 3 dimensions. L’utilisateur est plongé au cœur de la vidéo. Plus la lentille sera de bonne qualité, meilleure sera l’immersion.

Avec les casques de smartphones, on interagit par les mouvements de tête (fixer un point pour y accéder par exemple) ou via un pavé tactile comme sur le Gear VR de Samsung. On peut aussi utiliser une télécommande comme sur le casque Daydream View de Google.
Pour le moment, chaque casque requiert la possession d’un appareil adapté, que ce soit un smartphone, un ordinateur ou une console de jeux.
Nous sommes aujourd’hui à l’aube de ce phénomène. Chaque smartphone (ou presque) utilise le casque VR offert comme un argument de vente attractif. Même si les casques pour smartphones sont plus ou moins abordables en termes de prix, il faudra néanmoins casser sa tirelire pour s’offrir un casque dit « complet » : comptez entre 500€ et 5000€ pour le Playstation VR, l’Oculus Rift, l’HTC Vive ou encore de l’HoloLens.

Playstation VR

Les casques complets fonctionnent quasiment de la même façon que les casques pour smartphones, à deux exceptions près : ils possèdent des lentilles plus puissantes et surtout un écran intégré. Certains casques sont même dotés d’une sortie audio pour procurer un maximum de sensations grâce à la stéréo. Côté interaction, on utilise un clavier ou des manettes.


Quel futur pour la VR ?

Pour le moment, la VR a intégré notre vie quotidienne de façon discrète. Qu’en est-il de ses usages à venir et de son évolution ?


Dans l’industrie audiovisuelle

Avec l’annonce de son smartphone Pixel et de son projet Daydream, Google a frappé un grand coup dans l’univers de la réalité virtuelle. En lançant sa plateforme, Google incite les constructeurs mobiles à certifier leurs appareils pour qu’ils puissent être compatibles. Cela va également permettre à des applications comme Netflix, HBO ou encore Youtube de proposer des contenus au format VR. Il sera donc possible de regarder une série, un film ou une vidéo en réalité virtuelle.

L’industrie cinématographique veut aussi sa part du gâteau, et tous les grands groupes hollywoodiens ont investi dans la Réalité Virtuelle. Par exemple, Google et la chaîne FOX ont récemment conclu un partenariat : pour fêter le 600ème épisode des Simpsons, un court épisode a été réalisé en VR et est disponible sur l’application Spotlight.

Qui sait, nous verrons peut-être un jour nos salles de cinéma équipées de casques…


Les réseaux sociaux

Il y a quelques semaines, Mark Zuckerberg a démontré en live via Oculus que Facebook pouvait être également compatible avec la VR. Et c’est totalement subjuguant : durant la démonstration, on aperçoit Facebook sous forme de monde virtuel dans lequel nos amis sont présents en avatars. Les fonctionnalités du réseau social ne sont pas en reste – on peut publier un statut, faire une photo, discuter, répondre à des appels Messenger…

Considérée comme individualiste et isolée de toute interaction sociale, la réalité virtuelle est vivement décriée. Avec la VR Social, Facebook va au-delà des clichés. On vous laisse juger par vous-même…




Dans le monde professionnel

Si les grands acteurs de la réalité virtuelle ont préféré axer leurs produits vers le grand public, les professionnels ne sont pas pour autant mis de côté. Beaucoup d’entreprises misent sur la VR pour leur avenir : l’immobilier l’utilise pour créer des visites virtuelles, l’architecture pour visualiser un espace, ou encore le BTP pour réaliser des maquettes.


Visite virtuelle d’une maison de charme


La VR avance doucement mais sûrement. Des modèles qui devraient révolutionner notre expérience VR seront bientôt disponibles : le Santa Cruz, casque VR entièrement autonome d’Oculus ou le Nosulus rift d’Ubisoft, dérivé du casque VR destiné non pas à la vue mais à l’odorat. Différents projets venus d’horizons divers et variés commencent à pointer le bout de leur nez. Vont-ils séduire le grand public ? A suivre…

Et vous, vous êtes-vous laissé tenter par l’expérience de la réalité virtuelle ? Qu’en avez-vous pensé ?


Bonus : les premières montagnes russes avec un casque VR



A propos de l’auteur :

Matthieu @m_leperque